TABLETTE IX : LA CLÉ DE LA LIBÉRATION DE L’ESPACE

Écoute-moi attentivement, Ô homme, je vais t’enseigner la Sagesse et la lumière appropriée pour cette époque ; je vais t’apprendre à chasser les ténèbres et à apporter la lumière dans ta vie.

Voici le point central de mon enseignement qui va te permettre de parcourir le sentier qui te permettra de VIVRE ÉTERNELLEMENT, COMME UN SOLEIL, et de repousser le voile de l’obscurité.

Travaille à devenir la lumière du monde. Deviens un vaisseau de lumière, un point focal pour le Soleil de ce système. Élève tes yeux vers le Cosmos et la LUMIÈRE. Prononce les mots du Gardien, l’incantation qui appelle la lumière vers toi. Chante la liberté et la chanson de l’âme.

Élève ta vibration à un niveau où tu deviendras UN AVEC LE TOUT et qui te permettra de fusionner avec le Cosmos. Deviens UN avec la Lumière pour accomplir sa LOI de clarté et d’ordre dans le monde.

Cette LUMIÈRE, Ô homme, est la GRANDE LUMIÈRE qui brille à travers l’ombre de ta chair. Mais pour devenir UN AVEC LA LUMIÈRE il faut t’élever au-dessus des ténèbres et des ombres qui t’entourent.

La vie coule sans cesse pour te remplir mais sache que tu dois t’élever de ton corps et te rendre dans d’autres dimensions qui sont toujours une avec toi.

Regarde autour de toi et remarque que c’est ta propre lumière qui se reflète partout. À travers les ténèbres tu poursuis ta course en ouvrant le chemin par ta propre Lumière. Voilà la sagesse que tu dois conserver dans ton cœur Ô Soleil de lumière.

Ne te laisse pas trahir par ton corps, reste sur le chemin de la vibration de lumière. Abstiens-toi de succomber à la voie ténébreuse qui te trompe en te laissant croire que la lumière est extérieure à toi. Tu es lumière. Tu es soleil.

Sache que cet enseignement est resté intact depuis le début des temps depuis l’origine de L’ÂME DU TOUT. Voilà la Sagesse qui transforme le chaos en harmonie en vertu de la LOI de la GRANDE VOIE.

Écoute, Ô homme, l’enseignement de la sagesse. Écoute cette voie qui te guide depuis la nuit des temps. Je te raconterai cette sagesse cachée dans l’origine du monde, perdu dans le brouillard de l’obscurité qui m’entoure.

Sache, homme, que tu es l’ultime de toutes choses. Ce savoir fut perdu lorsque l’homme s’est laissé ligoter par les chaînes des ténèbres.

Il y a très longtemps je fus projeté hors de mon corps et j’ai voyagé librement dans l’immensité de l’éther pour encercler les angles qui maintiennent l’homme dans sa prison. Oui, ce sont ses croyances, ses petits dogmes, ses rigidités qui sont autant d’angles et de point de vue qui le maintiennent prisonnier alors que moi je circule librement en tournant librement autour des idées et des concepts.

Sache, Ô homme, que tu n’est qu’esprit et pensée. Le corps n’est rien sinon une sensation dans laquelle se dissimulent tes intentions.

L’âme est tout ; ne laisse pas ton corps devenir une chaîne. Repousse l’obscurité et déplace-toi librement dans la Lumière. Dématérialise ton corps et deviens libre. Sois une lumière qui est UNE avec la LUMIÈRE.

Lorsque tu voyages librement dans l’espace comme un SOLEIL DE LUMIÈRE tu vois que l’espace n’est pas infini mais qu’il est borné par des angles et des courbes.

Tout ce qui existe n’est qu’un aspect de plus grandes choses qui doivent venir. La matière est fluide et coule comme un ruisseau. Elle passe constamment d’une forme à une autre. Cette connaissance existe depuis le fond des âges et elle est restée intacte même si elle fut parfois ensevelie dans les ténèbres et oubliée par l’homme.

Savais-tu que dans l’espace que tu habites maintenant il y en a d’aussi grands que toi. Par l’intermédiaire de la matière de ton corps ils sont intimement reliés à toi et à tes préoccupations actuelles tout en occupant un espace distinct du tiens.

Il y a longtemps, Moi, Thoth, j’ai ouvert une porte qui m’a permis de pénétrer dans d’autres espaces et d’y apprendre les secrets qui y étaient cachés.

Il y a plusieurs mystères qui sont cachés dans l’essence de la matière. Il y a NEUF dimensions qui s’entrecroisent tout comme il y a NEUF cycles dans l’espace.

NEUF sont les diffusions de la conscience et NEUF sont les mondes contenus dans les mondes.

Et NEUF sont les seigneurs des cycles qui proviennent d’en haut et d’en bas.

L’espace est rempli d’espaces cachés parce que l’espace est divisé par le temps.

Recherche LA CLÉ DE L’ESPACE-TEMPS et tu pourras ouvrir la barrière. La conscience existe partout à travers l’espace-temps. Bien que notre savoir soit caché il existe pour toujours.

La clé des mondes qui se cachent en vous ne se trouve qu’à l’intérieur de vous. Il y a plusieurs passerelles vers le mystère mais la clé est UNE AVEC L’UN.

Cherche à l’intérieur du cercle et utilise le mot que je vais te donner. Ouvre le passage à l’intérieur de toi et toi aussi tu vivras.

L’homme croit qu’il vit mais sache que la vie est dans la mort. Tant que tu es enchaîné à ton corps il n’y a pas vraiment de vie. Seule l’âme se meut dans un espace libre et possède la vie qui est vraiment la vie. Tout le reste est servitude, un esclavage dont il faut se libérer.

Ne crois pas que l’homme est d’origine terrestre, même s’il croit provenir de la terre. L’homme est un esprit qui provient de la lumière. Mais tant qu’il n’en prend pas conscience il ne peut être libre. Les ténèbres encerclent l’être de lumière et enchaînent l’âme. Seul celui qui cherche peut espérer devenir libre.

Les ombres autour de toi se dissipent, les ténèbres emplissent l’espace. Brille de tous tes feux Ô ÂME DE LUMIÈRE et inonde de tes rayons l’obscurité de l’espace.

Tu es véritablement un SOLEIL DE LA GRANDE LUMIÈRE. Rappelle-toi de cela et tu seras libre.

Sort de l’obscurité, ne reste pas dans le monde des ombres ; émerge des ténèbres de la nuit comme un SOLEIL ROYAL DU MATIN.

LUMIÈRE, Ô TOI SOLEIL NAISSANT. Te voici remplis de la gloire de la lumière, libéré des liens obscurs. Une âme qui est UNE AVEC LA LUMIÈRE. VOILÀ LA CLÉ DE TOUTES LES SAGESSES.

À l’intérieur de toi se trouve L’ESPACE et LE TEMPS. Libère-toi des entraves de l’obscurité. De la nuit, libère ton CORPS DE LUMIÈRE.

“Grande Lumière qui remplie le Cosmos, coule en abondance à travers l’homme. Transforme son corps en une torche de lumière qui ne pourra jamais être éteinte parmi les hommes”

Il y a très longtemps dans le passé, j’ai cherché une Sagesse, un savoir ignoré des hommes. J’ai voyagé jusqu’aux confins de l’espace, là où commence le temps, pour rechercher de nouveaux savoirs afin de compléter ma sagesse et découvrir que seul le futur détiens la clef de la sagesse que j’y ai trouvé.

Je suis descendu dans les CHAMBRES DE L’AMENTI pour rechercher de plus grands savoirs et j’ai demandé aux SEIGNEURS DES GRANDS CYCLES de m’indiquer la voie qui me conduira à la sagesse que je recherche.

“Où se trouve la source du GRAND TOUT ?” leur ai-je demandé. Le GRAND SEIGNEUR DU NEUF m’a alors répondu de sa voie éclatante :

“Libères ton âme de ton corps et viens avec moi vers la LUMIÈRE”

J’ai alors surgit de mon corps, tel une flamme resplendissante dans la nuit. Debout devant les SEIGNEURS, je baignais dans le feu de LA VIE.

Je fus alors saisi par une force qui dépasse l’entendement et qui me projeta vers l’abysse et des espaces inconnus de l’homme.

Là j’ai vu comment l’ordre se forme à partir du chaos et des angles de la nuit. Et ensuite j’ai vu comment la lumière jaillit de l’Ordre et j’ai entendu la voie de la Lumière.

J’ai vu la flamme émerger de l’Abysse se projeter en avant pour produire l’Ordre et la Lumière.

LA LUMIÈRE JAILLISSANT PAR SOI-MÊME DES TÉNÈBRES.
J’ai vu l’Ordre émerger du chaos.
La lumière émerger de l’Ordre.
La vie émerger de la lumière.

C’est alors que j’ai entendu la voix me dire :

“Écoutes et comprends. La flamme est la source de toute chose. Elle contient toutes les choses en potentialité. Le VERBE EST L’ORDRE qui produit la lumière. La vie provient du VERBE ET IL EN EST DE MÊME DE TOUT CE QUI EXISTE.

La voix divine poursuivit :

“Ce que tu appelles la VIE EN TOI c’est le VERBE. Retrouves cette vie en toi et tu trouveras les pouvoirs pour utiliser ce VERBE.”

J’ai contemplé longtemps cette torche de lumière qui provenait de l’essence du feu. J’ai réalisé que LA VIE EST ORDRE ET L’HOMME EST UN AVEC LE FEU.

Ensuite je suis revenu dans mon corps et j’ai été vers le NEUF pour entendre à nouveau la voix des CYCLES. Avec ses pouvoirs vibrants elle me dit :

“Saches Ô Thoth que LA VIE EST LE VERBE DU FEU. La force de vie que tu recherches est le verbe qui se montre comme un feu dans le monde. Suis la voie du VERBE et les pouvoirs viendront de surcroît.”

Alors j’ai demandé au NEUF :

“Seigneur, montres-moi cette voie qui mène à la sagesse, apprend-moi la voie du VERBE.”

Il me répondit :

“Tu trouveras cette voie à travers l’ORDRE. Ne vois-tu pas que le VERBE provient du Chaos ? Ne vois-tu pas que la Lumière provient du Feu ? Observe dans ta vie où sont les désordres. Équilibre et ordonne ta vie. Apaise le Chaos de tes émotions et l’ordre s’installera dans ta vie. L’ORDRE qui sortira du Chaos apportera avec lui le VERBE DE LA SOURCE qui te donnera le pouvoir des CYCLES. Il donnera à ton Âme une force de liberté qui s’étendra à travers les âges, UN PARFAIT SOLEIL DE LA SOURCE.”

J’ai écouté attentivement cette voix et j’ai gardé dans mon cœur ces paroles. Par la suite j’ai constamment recherché l’ORDRE dans mes paroles à partir du VERBE.

Sache que celui qui veut atteindre cet état doit toujours se maintenir dans L’ORDRE. Parce que l’usage du VERBE à travers le désordre a toujours été et sera toujours impossible.

Gardes bien ces conseils et guides ta vie en fonction d’eux.

Conquière le désordre et tu deviendras UN AVEC LE VERBE. Efforce-toi de toujours augmenter la LUMIÈRE sur le sentier de la vie.

DEVIENS UN AVEC L’ÉTAT DU SOLEIL. SOIS UN SOLEIL DE LUMIÈRE. SOIS SEULEMENT LUMIÈRE.

GARDE DANS TES PENSÉES

MAINTIENS DANS TON ESPRIT L’IMAGE DE TON CORPS COMME ÉTANT UN AVEC LA LUMIÈRE.

SOIS UN CORPS DE LUMIÈRE.

RAPPELLES-TOI QUE TOUT EST ORDRE QUI NAÎT DU CHAOS POUR PARVENIR À LA LUMIÈRE.
LE TOUT EST ORDRE ET LA LUMIÈRE ÉMERGE DU CHAOS