TABLETTE XV : LE SECRET DES SECRETS

Et maintenant vous êtes tous rassemblés mes enfants. Vous attendez que je  vous livre le secret des secrets qui vous procurera le pouvoir de manifester le Dieu fait homme et qui vous donnera le chemin vers la vie éternelle. Je vais parler ouvertement de ces mystères. Il n’y aura pas d’énigmes ni d’allusions voilées dans mes propos. Ouvrez bien vos oreilles mes enfants. Ouvrez-vous et obéissez aux paroles que je vais donner.

Tout d’abord je vais vous parler des chaînes des ténèbres qui vous retiennent dans la sphère de la Terre. La lumière et l’obscurité sont de même nature, elles diffèrent seulement par leur apparence, puisque chacune proviennent de la source unique du Tout. L’obscurité est le désordre. La lumière est l’ordre. L’obscurité transmutée devient la Lumière de la Lumière. Voilà mon enfant quel est le sens de ta vie : transmuter l’obscurité en lumière. Est-ce que tu comprends maintenant le mystère de la nature ; vois-tu la relation entre la vie et la Terre qui la porte ?

Sache que ta nature est triple en Un : physique, astrale, et mentale. Chacune de ces trois dimensions comporte trois qualités ; pour un total de neuf. Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut.

PHYSIQUE
Dans le physique se trouvent des canaux qui transportent le sang dans un  mouvement vertical. Il réagit aux battements du cœur. Le sang est propulsé par battement.

Dans le système nerveux le magnétisme se déplace pour rejoindre et nourrir les cellules et les tissus.

Il y a aussi des canaux subtils qui véhiculent l’Akasa. Ces canaux sont subtils mais néanmoins physique.

Chacune de ces trois dimensions est reliée aux autres, chacune affectant la vie du corps.

Finalement, il y a l’éther qui se propage à partir du système osseux.

Le secret de la vie dans le corps repose sur la maîtrise de ces forces. L’adepte renonce à utiliser ces forces lorsqu’il arrive au point où le but de sa vie est accompli.

ASTRAL
L’astral qui est le médiateur entre le haut et le bas est triple de nature. Il n’est pas physique, il n’est pas spirituel mais capable de se mouvoir de l’un à l’autre.

MENTALE
Le mental est également triple. Il transporte le vouloir de Grand UN. Dans cette vie, c’est lui qui arbitre les rapports entre la cause et l’effet.

Le pouvoir du quatre dirige le trois, à partir de l’au-delà. Au-dessus et au-delà de nature trinitaire de l’homme se trouve le royaume du Soi Spirituel.

Ce Je supérieur possède quatre qualités qui rayonnent dans chaque plan de l’existence. Mais le nombre mystique est 13 en 1.

Les frères sont basés sur les qualités de l’homme ; chacun oriente le déploiement de l’être, chacun est un canal avec le Grand Un.

Sur cette terre, l’homme est lié à l’espace et au temps propre à la dimension terrestre. Autour de chaque planète du cosmos se trouve un filet d’énergie qui la maintient dans sa dimension propre. Pourtant, à l’intérieur de l’homme se trouve la Clef qui permet à l’homme de se libérer de cet asservissement.

Lorsque tu auras libéré ton être du corps et que tu auras monté vers les frontières de la dimension terrestre il sera alors temps de prononcer la parole : DOREULLA.

Grâce à cette invocation la lumière de ton être sera exaltée pour un temps, ce qui te permettra de traverser les barrières de l’espace. Durant la moitié d’un temps du soleil (six heures), tu seras libre de traverser les barrières du plan terrestre et tu pourras voir et connaître ceux qui sont en dehors de cette dimension. Oui, vers les mondes les plus élevés tu pourras te rendre et découvrir les niveaux supérieurs vers lesquels l’âme peut se déployer. Tu es enchaîné dans ton corps mais grâce au pouvoir tu peux t’en libérer.

Voici le Secret qui permet de remplacer la servitude par la liberté. Garde ton esprit calme. Lorsque ton corps est au repos, garde ta conscience sur la sensation de liberté par rapport à la chair.

Distingue clairement qu’il y a deux consciences en toi. Celle de la dense matière de ta chair et celle de ton être essentiel qui a la faculté d’être attentif à cette chair. Voilà où se situe le centre de ton attention où tu dois installer ton vouloir ardent.

Centre-toi et attise en toi un désir toujours plus ardent. Concentre-toi encore et encore sur l’idée que tu es libre.

Penses à ce mot : LAUMILGAN répètes-le encore et encore dans ton esprit. Fais en sorte que sa sonorité fusionne avec le centre où réside ton désir ardent.

Deviens libre de la servitude de la chair par ton vouloir.

Sois attentif alors que je te livre le plus grand des secrets : celui qui te permettra d’entrer dans les Chambres de l’Amenti, dans la résidence des Immortels, comme je te l’ai fait, où je me suis présenté devant les Seigneurs dans leurs places.

Allonge ton corps. Calme ton esprit afin qu’il ne soit pas dérangé par des pensées. Ton esprit doit être pur et ton intention aussi, sinon tu connaîtra l’échec.

Visualise l’Amenti comme je l’ai fait dans mes Tablettes. Avec la plénitude du  cœur, visualise dans l’œil de ton esprit que tu te présente devant les Seigneurs. Prononce mentalement les paroles de pouvoirs que je te donne :

« MEKUTELSHABEL HALEZURBENELZABRUT ZINEFRIMQUAREL »

Relaxe ton esprit et ton corps. Sois maintenant assuré que ton âme sera appelée.

Voici maintenant la clé de Shamballa, l’endroit où mes frères vivent dans l’obscurité ; mais c’est une obscurité pleine de la Lumière du Soleil.

Ténèbres de la Terre mais Lumière de l’esprit ; elle sera mon guide lorsque mes jours seront terminés.

Alors, quitte ton corps comme je te l’ai enseigné.

Traverse les portes de l’endroit profond et caché. Présente-toi devant les portails et leurs gardiens. Prononce à haute voix ces paroles : “JE SUIS LA LUMIÈRE, EN MOI NE SE TROUVE AUCUNE OBSCURITÉ. JE SUIS LIBÉRÉ DES CHAÎNES DE LA NUIT. QUE S’OUVRE LE CHEMIN DU DOUZE ET DE L’UNIQUE POUR QUE J’ARRIVE DANS LE ROYAUME DE LA SAGESSE”

Lorsqu’ils refuseront, ce qu’ils feront certainement, commande leur d’ouvrir les portes en prononçant ces paroles de pouvoir : « JE SUIS LA LUMIÈRE. Pour moi il n’y a pas de barrière. Ouvre-toi, je l’ordonne, par le pouvoir du Secret des secrets :

EDOMELAHIMSABBERTZUR ADOM »

Si tes paroles ont été prononcés dans l’esprit de la vérité la plus haute alors les barrières tomberont.

Et maintenant je vous quitte mes enfants. Dans les Chambres de l’Amenti je dois aller. Ouvrez par vous-même le chemin jusqu’à moi et vous deviendrez mes frères dans la vérité. C’est ainsi que se terminent mes écrits.

Transmettez ces clefs à ceux qui viendront après moi.

Mais seulement à ceux que vous jugerez dignes et qui recherchent ma sagesse.

CAR POUR EUX SEULEMENT

JE SUIS LA CLEF ET LA VOIE.